Plaque de fibro ciment pour vos murs : gérer l’amiante

plaque fibro ciment mur amiante

Les plaques de fibro ciment contenant de l’amiante sont utilisées dans la construction pendant plusieurs décennies. Malgré leurs avantages en termes de résistance et d’isolation, elles présentent des risques pour la santé lorsqu’elles se dégradent. Dans cet article, nous explorons en profondeur ce qu’est une plaque de fibro ciment, les dangers liés à l’amiante, comment s’en débarrasser ainsi que le processus de désamiantage :

Qu’est-ce qu’une plaque de fibro ciment ?

Une plaque de fibro ciment est un matériau de construction composé principalement de *fibres de ciment* et, dans bon nombre de cas, de fibres d’amiante. L’ajout de ces fibres offre au matériau une meilleure résistance mécanique et une meilleure durabilité, mais ce n’est pas sans risques. Les plaques de fibro ciment sont couramment utilisées pour la couverture des toitures, les murs et même comme sous-couche pour divers revêtements de sol.

Ces plaques ont été massivement adoptées par les professionnels du bâtiment pour leur résistance aux intempéries et leur capacité isolante, sans oublier leur coût relativement faible avant la découverte des risques sanitaires associés à l’amiante. Maintenant que savez ce qu’est une plaque de fibro ciment, parlons des risques liés à l’amiante :

Les risques liés à l’amiante sur les murs en plaque de fibro ciment

L’amiante est une fibre minérale naturellement résistante à la chaleur, particulièrement pour ses qualités isolantes et ignifuges. Néanmoins, les particules d’amiante présentes dans les plaques de fibro ciment peuvent devenir dangereuses lorsque celles-ci se détériorent ou sont perturbées lors de travaux de démolition ou rénovation par exemple.

Les principaux risques pour la santé incluent :

  • L’asbestose : une maladie pulmonaire chronique causée par l’inhalation de fibres d’amiante.
  • Le mésothéliome : un cancer rare affectant la membrane qui recouvre les poumons et la cavité thoracique.
  • Le cancer du poumon : directement lié à l’exposition prolongée aux fibres d’amiante.

Il faut prendre conscience de ces dangers lorsque vous manipluez des matériaux contenant de l’amiante, comme les plaques de fibro ciment qui sont utilisées pour la fabrication de vos murs.

Voir aussi : Préparation du sol avant la pose d’enrobé : découvrez notre guide

Comment éliminer l’amiante ?

Eliminer les plaques de fibro ciment amiantées nécessite de suivre des procédures réglementées et sécurisées. Voici les étapes principales :

  1. Identification : Confirmer la présence d’amiante à travers des tests spécifiques effectués par des diagnostiqueurs agréés.
  2. Évaluation des risques : Analyser l’état des plaques et déterminer si elles doivent être retirées ou encapsulées.
  3. Désamiantage : Faire appel à des professionnels qualifiés pour retirer les plaques de manière sécurisée, utilisant des équipements spécialisés pour minimiser les émissions de poussières d’amiante.
  4. Gestion des déchets : Transporter et éliminer les matériaux contaminés conformément aux régulations locales et nationales sur les déchets dangereux.

La manipulation des plaques de fibro ciment contenant de l’amiante nécessite précaution et expertise afin de minimiser les engagements de santé publique et environnementale. Si vous n’êtes pas dans le diagnostic immobilier, vous ne pourrez rien faire par vous-même, le désamiantage est quelque chose de très contrôlé.

Les catégories de source d’amiante

Les sources d’amiante se regroupent en plusieurs catégories, chacune correspondant à des secteurs spécifiques de l’industrie de la construction et du bâtiment :

  • Construction : Utilisation dans toitures, murs, plaques de fibro ciment et sous-couches de revêtement de sol.
  • Industriel : Isolation thermique d’appareils industriels, tuyaux et chaudières.
  • Automobile : Constituants de freins, garnitures d’embrayage, et autres pièces automobiles.

Chaque catégorie demande des stratégies différenciées de gestion et de réduction des risques associés à l’amiante.

Voir aussi : Problème de porte de garage sectionnelle : comment le résoudre ?

Principe de désamiantage

Le désamiantage représente un ensemble de techniques visant à éliminer ou confiner l’amiante pour limiter son exposition potentielle. Les principaux procédés sont :

  1. Enlèvement : Extraction complète des plaques contaminées, généralement nécessaire lorsque les matériaux sont très fragilisés.
  2. Encapsulation : Application de résines ou de peintures spéciales pour sceller les fibres d’amiante à l’intérieur du matériau, évitant ainsi leur dispersion.
  3. Encoffrement : Recouvrement des plaques d’amiante avec une structure hermétique qui empêche le contact direct.

Le choix de la méthode dépendra de l’étendue des dégâts et de l’accessibilité du matériau, nécessitant souvent une expertise professionnelle pour identifier la solution optimale.

L’utilisation des plaques de fibro ciment reste courante du fait de leurs avantages économiques et pratiques. Toutefois, il convient de toujours maintenir une vigilance particulière et de suivre les recommandations adaptées lorsqu’on manipule ou remplace des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante. La protection de la santé humaine passe par une bonne gestion et un traitement rigoureux et professionnel de ces substances hautement toxiques.

Alternatives aux plaques fibro-ciment pour un mur

Les plaques fibro-ciment sont populaires pour leur robustesse et leur résistance aux intempéries. Mais il existe plusieurs alternatives tout aussi efficaces pour la construction et la rénovation de vos murs. Voici un aperçu des options disponibles, leurs avantages, inconvénients et en cadeau, à la fin, une comparaison des coûts !

1. Murs en plaques en PVC

Les plaques en PVC sont légères, faciles à installer et disponibles en diverses finitions. Elles sont résistantes à l’humidité, ce qui les rend idéales pour les environnements humides comme les salles de bains et les cuisines. Toutefois, elles peuvent se décolorer avec le temps et ne sont pas aussi résistantes aux impacts que d’autres matériaux.

2. Panneaux en bois composite

Les panneaux en bois composite combinent bois et plastique, offrant une apparence naturelle avec une assez bonne durée de vie. Ils sont résistants aux termites et ne vous demanderont pas énormément d’entretien. Cependant, ils peuvent être plus coûteux que d’autres alternatives et peuvent aussi se déformer sous des températures extrêmes.

3. Panneaux en plâtre (Placoplatre)

Les panneaux en plâtre, ou placoplatre, sont couramment utilisés pour les cloisons intérieures. Ils sont faciles à installer, peuvent être peints ou tapissés, et sont relativement bon marché. Cependant, ils sont sensibles à l’humidité et peuvent nécessiter une protection supplémentaire dans les zones humides.

4. Panneaux en OSB (Oriented Strand Board)

L’OSB est un matériau à base de bois constitué de lamelles de bois orientées et collées ensemble. Il est robuste, économique et facile à travailler. Attention, l’OSB est sensible à l’humidité et doit être traité pour une utilisation en extérieur ou dans des environnements humides.

5. Béton cellulaire

Le béton cellulaire est léger, isolant et résistant au feu. Il est idéal pour les constructions nécessitant une isolation thermique et acoustique. Cependant, son installation peut être plus complexe et nécessiter des compétences spécialisées.

Matériau Prix au m² Avantages Inconvénients
PVC 10-20€ Léger, résistant à l’humidité, facile à installer Se décolore, moins résistant aux impacts
Bois composite 30-50€ Aspect naturel, résistant aux termites, peu d’entretien Coût élevé, peut se déformer sous fortes chaleurs
Plâtre (Placoplatre) 5-15€ Économique, facile à installer, polyvalent Sensible à l’humidité, nécessite une protection
OSB 8-15€ Robuste, économique, facile à travailler Sensible à l’humidité, nécessite un traitement
Béton cellulaire 15-30€ Léger, isolant, résistant au feu Installation complexe, nécessite des compétences

Le choix du matériau dépend de divers facteurs tels que le budget, l’environnement et les exigences esthétiques. Les plaques fibro-ciment restent une option solide, mais ces alternatives offrent des solutions adaptées à différents besoins et préférences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *